Eyes-Road - Une autre vision de l'EDI > Tout le Blog > Actualités > Les concepts anti lumière bleue chez les opticiens

Les concepts anti lumière bleue chez les opticiens

Les faits sont là , aujourd’hui nous passons une grande partie de nos journées devant des écrans, que ce soit pour des raisons professionnelles ou personnelles. Cet usage soulève une nouvelle problématique contre laquelle bon nombre de gens veulent se protéger : la surexposition à la lumière bleue.

La solution ? Des filtres anti lumière bleue !

 

lumiere-bleue

 

Qu’est ce que la lumière bleue ?

La lumière bleue, présente dans la lumière naturelle, est située entre 380 et 500mn. Sur le spectre de la lumière, c’est la partie entre la fin des ultra violets et le début de la lumière visible.

Le souci, c’est qu’elle est bien plus présente dans la lumière artificielle ce qui pose des problèmes à court et long terme. À court terme, elle a des effets sur l’horloge interne, causant des troubles du sommeil principalement. À long terme, on suspecte qu’elle favorise la dégradation de la rétine et l’apparition de la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge)…

Quelles solutions anti lumière bleue ?

Des filtres d’écran ou une paire de lunettes anti lumière bleue sont les produits les plus simple à utiliser aujourd’hui. L’idée est évidemment de ne pas supprimer la lumière bleue dans son ensemble mais de bloquer les rayons nocifs.
Ce marché émergent à fort potentiel s’installe avec des fabricants comme Nikon ou Essilor qui proposent un traitement anti lumière bleue des verres.
Certaines marques comme Gunnar ou Edie et Watson proposent quant à elles des lunettes tentent d’allier technologie anti lumière bleue et style.

Le lunetier Oeil Bleu propose lui aussi une gamme très complète de lunettes anti-lumière bleue.

edie-et-watson

Les cibles ? (Presque) tout le monde

Des geeks ultra-connectés, aux employés de bureau, en passant par des personnes qui travaillent hors des écrans mais se connectent en rentrant chez eux ou jouent sur tablette, mobile, consoles de jeux : tous vos clients ont potentiellement besoin désormais de protéger leur vue des effets nocifs des écrans. Si un temps d’adaptation est à prévoir au démarrage, rapidement, les utilisateurs avouent ne plus vouloir s’en passer…

Les lunettes anti lumières bleues peuvent-elles alors devenir un produit de vente additionnelle comme un autre en magasin ? A vous de jouer !