Tendance : ces lunettes de stars qui valent de l'or

Certaines célébrités ne seraient rien sans leur paire de lunettes. C’est d’autant plus vrai au cinéma, où certaines montures ont contribué à créer des légendes internationales. Lorsque celles-ci décèdent, les ventes aux enchères de leurs souvenirs peuvent atteindre des sommets. Alors, quelles sont les lunettes de stars qui se sont vendues le plus cher ? On fait le point !

Lunettes de stars : des accessoires cultes

Que serait John Lennon sans ses mythiques lunettes rondes, ou Elvis Presley sans ses montures aviateur ? Dans l’inconscient collectif, nombreuses sont les stars que l’on associe à leur paire de lunettes. Dans certains cas, les lunettes ont même contribué à créer des légendes, qu’elles soient réelles ou fictives. C’est le cas d’ailleurs, d’une multitude de personnages de film. On peut, par exemple, citer Matrix et ses célèbres petites lunettes noires, de retour sur les podiums l’été dernier, presque 20 ans après la sortie du premier film de la série.

On pense également aux solaires rondes et rouges en forme de coeur de l’héroïne de Lolita, adaptation cinématographique de 1998 du mythique roman de Vladimir Nabokov; mais aussi aux iconiques lunettes de sport noires d’Arnold Schwarzenegger dans Terminator.

 

Les trois lunettes de stars les plus chères du monde

lunettes de star

Lorsque ces personnalités viennent à mourir, il semble donc logique que leurs montures soient aussi prisées que leurs vêtements ou leurs meubles. Elles font en effet partie de la légende. Pour preuve, voici les trois paires de lunettes de stars qui ont le plus affolé les salles de vente ces dernières années :

Les montures rondes de Claude Monet

La société Christie’s a vendu, en fin d’année dernière à Hong Kong, plusieurs objets personnels du célèbre peintre français fondateur de l’impressionnisme, mort en 1929. Parmi ces objets : une paire de lunettes dorées, adjugées 51 457 dollars. Un prix qui a étonné tout le monde, puisque la monture avait été estimée plus de 40 fois moins (entre 1000 et 1500 dollars). D’autres objets ont également été achetés lors de cette vente aux enchères : croquis au crayon et impressions sur bois japonaises, notamment. Le tout, pour la somme rondelette de 11 millions d’euros.

Les iconiques solaires d’Audrey Hepburn

Autre vente aux enchères qui a suscité l’engouement des acheteurs en 2017 : celle des souvenirs d’Audrey Hepburn, légendaire actrice des années 50-60. Sans surprise, ce sont les objets liés au mythique Diamants sur canapé, l’un de ses films les plus célèbres, qui ont enflammé la foule massée à Londres ce jour-là. Au total, plus de 500 lots ont été vendus, pour plus de 5 millions d’euros. Et parmi les objets qui étaient le plus attendus, on pouvait notamment trouver ses foulards, ses robes et… Ses lunettes ! Comment oublier en effet ses mythiques solaires papillons noires ? Le scénario du film a également atteint des sommets, puisqu’il a été acquis pour plus de 700 000 euros. Un record mondial pour un script de cinéma.

La paire sans verres de John Lennon

La somme la plus impressionnante de ce top 3 a été atteinte par les lunettes rondes de John Lennon, adjugées à 1,5 millions d’euros en 2007. Une somme incroyable, pour des montures qui n’ont pourtant plus leurs verres depuis longtemps ! La paire avait été offerte par le célèbre fondateur des Beatles à son traducteur Junishi Yore, lors de sa tournée japonaise de 1966. À la mort du chanteur, il en avait lui-même retiré les verres, suivant une ancienne coutume japonaise, selon laquelle un mort a besoin de ses verres pour voir après la mort.

Alors, impressionnés par toutes ces ventes incroyables ? 😉