Opticiens : 3 raisons de surfer sur la pop culture

Harry Potter, Spiderman, ou Pokémon, ces personnages virtuels ont tous un point commun : ils font partie de la culture populaire, aussi appelée pop culture. Comprenant leur fort potentiel, certains industriels de l’optique ont choisi de les intégrer à leur catalogue de produits. Opticiens, et si c’était le moment d’investir pour surfer sur la pop culture ? 

Qu’est-ce que la pop culture ?

pop culture

L’expression « pop culture » est difficile à définir. Pour simplifier, on peut dire qu’elle concerne tous les produits culturels (films, séries, littérature, etc), qui sont appréciés et reconnus par la majorité de la population. On la traduit souvent, d’ailleurs, par « culture populaire ». Elle peut, par exemple, être utilisée pour qualifier les mondialement célèbres Harry Potter, Spiderman, ou Pokémon, pour n’en citer qu’une infime partie. Pour en savoir plus, nous vous invitons à jeter un oeil au magazine Rockyrama, entièrement dédié à la pop culture !

Opticiens : pourquoi surfer sur la pop culture ?

Au vu de la popularité de ces personnages, on comprend rapidement l’intérêt marketing pour les professionnels de l’optique et notamment pour les opticiens, de les faire figurer dans leur catalogue de produits. Pour vous aider à y voir plus clair, on vous liste trois bonnes raisons de surfer sur la pop culture !

1. Toucher une grande variété de cibles

  • Les enfants : certains de ces personnages, notamment les héros de dessins animés, sont très appréciés par les plus jeunes. Une cible qu’il ne faut pas négliger, car de plus en plus de concepts optiques leur sont aujourd’hui destinés. L’industriel Optikid, spécialisé dans l’optique enfant, l’a bien compris. Pour attirer l’attention des plus jeunes, la marque propose aujourd’hui un modèle aux couleurs de Spiderman, le célèbre super-héros, adapté aux enfants de 4 à 7 ans.

pop culture

  • Les jeunes adultes : d’autres personnages, issus de la pop culture, sont plutôt appréciés des jeunes adultes et peuvent être une source d’inspiration pour les opticiens. On peut notamment citer Pokémon, le mythique jeu vidéo des années 90, auquel la plupart des jeunes adultes français jouaient pendant leur adolescence.
  • Les adultes :  pour toucher les adultes, il s’agit de miser sur la nostalgie. Le lunetier OPAL a choisi de proposer un modèle de solaires Star Wars, la célèbre saga qui a fêté ses 40 ans cette année. Pour maximiser son impact, il s’est même associé avec Parasite Eyewear, pour créer un coffret exclusif. Effet garanti !

pop culture

2. Consolider votre affect avec les porteurs

L’avantage de la pop culture, c’est qu’elle touche directement à l’affect des porteurs. Chacun d’entre eux associera les personnages que vous aurez choisis à un souvenir d’enfance ou d’adolescence et aura ainsi tendance à craquer pour les modèles que vous proposerez. Cela peut également être un axe de discussion avec vos clients, directement en boutique. C’est un bon choix si vous cherchez à susciter de l’émotion !

3. Élargir votre offre

Surfer sur la pop culture est aussi un excellent moyen d’élargir votre offre et de toucher de nouveaux porteurs. C’est également un bon axe de différenciation. La perspective de trouver ce type de produits chez vous les poussera peut-être, en effet, à privilégier votre boutique, face à celles de vos concurrents.

Alors, envisagez-vous de regarder du côté de la pop culture pour vos prochaines commandes ? 😉