Eyes-Road - Une autre vision de l'EDI > Tout le Blog > Actualités > Santé : les enjeux de la fatigue numérique

Santé : les enjeux de la fatigue numérique

Écrans en tous genres, lunettes mal adaptées, yeux secs… Nous avons beaucoup de raisons d’avoir les yeux fatigués au quotidien. Pourtant, il existe des solutions pour l’éviter, comme les lunettes anti lumière bleue, commercialisées par la plupart des opticiens. Certains d’entre eux ont même choisi d’en faire le coeur de leur campagne 2017. Tour d’horizon dans cet article !

 

Les opticiens se mobilisent contre la lumière bleue

Selon l’ASNAV (Agence nationale pour l’amélioration de la vue), les symptômes de la fatigue visuelle apparaitraient au bout de quatre heures d’exposition à un écran. Logique donc, que le nombre de personnes concernées ne cesse d’augmenter. Logique également, que les opticiens aient choisi la fatigue numérique pour en faire le coeur de leur campagne 2017. Des opticiens, qui ont déjà compris depuis plusieurs années la nécessité de proposer dans leur catalogue, des montures équipées de verres anti lumière bleue. Si ce n’est pas déjà votre cas, cela peut être le moment d’y penser !

fatigue numérique

En boutique, n’hésitez pas à conseiller à vos clients de tester leur vue en ligne sur les sites d’Atol ou d’Essilor. Il existe également des applications sur smartphone, notamment « Test de vue », développée par Essilor.

Fatigue numérique : les symptômes

Il existe différents symptômes qui peuvent indiquer que vos clients souffrent de fatigue visuelle due au numérique. Les yeux qui tirent et/ou qui piquent en fin de journée par exemple. La vue qui se trouble, voire des maux de tête, peuvent également être des indicateurs. C’est une plainte très régulière des personnes qui sollicitent beaucoup leur vue, notamment les lycéens et les étudiants, qui travaillent longtemps sur un écran. Cela peut aussi arriver aux employés du digital, ou plus globalement aux personnes qui utilisent leur ordinateur toute la journée au travail.

fatigue numérique

Un combat mené par Zeiss et Atol

En 2017, plusieurs opticiens ont choisi de sensibiliser à nouveau les français à la fatigue numérique. C’est le cas notamment de Zeiss, qui a diffusé cette année, après un spot en septembre 2016, un nouveau spot télévisé sur les chaînes nationales pour mettre en avant ses verres Zeiss Digital Adapt. Conçus pour soulager les yeux des porteurs face à un usage intensif des écrans, ils peuvent s’adapter à différents verres : les unifocaux Digital Lenses, les progressifs Zeiss Precision et les verres de bureau Officelens. Ils bénéficient également du traitement DuraVision BlueProtect.

Atol a également choisi placer la fatigue numérique au coeur de sa campagne 2017. Dans son spot télévisé 2017, diffusé sur les chaînes nationales depuis le mois de mars, la marque s’engage à proposer systématiquement à ses clients un traitement de protection anti lumière bleue. Son spot a également pour but de sensibiliser les familles à l’importance de protéger ses yeux de la fatigue visuelle due au numérique.

Alors, convaincu d’agir vous aussi en magasin contre la fatigue numérique ?