Eyes-Road - Une autre vision de l'EDI > Tout le Blog > Actualités > Dépasser le handicap : John Bramblitt, peintre et non-voyant

Dépasser le handicap : John Bramblitt, peintre et non-voyant

peintre-non-voyant-john-bramblitt2

 

Perdre la vue est toujours une tragédie personnelle. Mais certains parviennent à s’en relever pour réaliser l’impossible. Internet regorge d’histoires fascinantes de personnes ayant surmonté un handicap. Lorsque John Bramblitt perd la vue, suite à une maladie de Lyme diagnostiquée tardivement et des troubles convulsifs dus à l’épilepsie, il pense que sa vie vient de s’arrêter brutalement. Mais sa volonté et une détermination sans faille vont le rendre tout simplement extraordinaire et faire de lui le plus grand peintre non-voyant contemporain.

 

Non-voyant et Peintre : une impossible combinaison ?

 

peintre-non-voyant-john-bramblitt

 

S’il admet que l’art a toujours fait partie de sa vie, John Bramblitt a commencé à peindre en 2002, soit tout juste un an après avoir perdu la vue. Il avoue qu’avant cet accident, il croquait et dessinait énormément. Mais la façon brutale avec laquelle ses problèmes de santé semblaient l’avoir accablé le força à tout arrêter.

 

« J’avais en tête cette notion bizarre qui veut qu’un artiste visuel a besoin de sa vision… » Cette notion paraît logique pour 99,99% de la population. Pourtant, John ne se résout pas à arrêter l’art. Il étudie le braille et l’O&M (Orientation and Mobility) afin d’apprendre à adapter ses sens, et notamment le toucher.

 

Au bout d’un an, il parvient à refaire seul le chemin depuis son appartement jusqu’à l’Université sans même se tromper de salle !

 

peintre-non-voyant-art-couple

 

C’est une révélation pour lui. Il comprend qu’en utilisant ses mains, il peut presque tout déterminer. Formes des arbres, texture des bâtiments, particularités des visages…

 

Après cette découverte, il décide de se replonger dans l’art et de commencer la peinture.

 

Une incroyable réussite et source d’inspiration indéniable

 

Son histoire aurait pu s’arrêter à quelques peintures réalisées dans un atelier chez lui. Grâce à sa perception accrue, il parvient à imaginer et distinguer les différentes couleurs. Il se met à peindre des sujets avec de plus en plus d’exactitude grâce au toucher.

 

Femme-peinture

 

Cette incroyable particularité lui permet de devenir un sujet de choix pour les médias. Il fait l’objet de plusieurs documentaires et devient LE peintre non-voyant le plus célèbre, grâce à un style particulier mêlant impressionnisme et Pop Art.

 

Il a été récompensé trois années de suite par les Presidential Service Awards, un prix civil décerné par le président des Etats-Unis. Ces récompenses visaient à rendre hommage à toute une série de workshops créés afin de rapprocher l’art des quartiers défavorisés.

 

Considéré désormais comme le plus grand peintre non-voyant, il raconte son histoire dans un livre intitulé Shouting in the Dark (Hurler dans la Nuit) qui a également connu un grand succès.

 

peintre-non-voyant-art-soleil-mer

 

John Bramblitt est bien plus qu’un artiste qui est parvenu à surmonter son handicap. Il est une source d’inspiration pour bon nombre de gens qui souffrent de malvoyance, mais pas seulement.

 

« Être aveugle m’a conduit à devenir peintre, et cela a changé ma perception de ce que j’étais, ce que je pouvais faire, et à fait de mon monde une place plus lumineuse et colorée que jamais auparavant. »

 

 

Inspirant, vous disiez ?