Eyes-Road - Une autre vision de l'EDI > Tout le Blog > Marketing de l’Optique > Les Grandes Marques de l’Optique : Alain Afflelou

Les Grandes Marques de l’Optique : Alain Afflelou

Temps de lecture : 3 minutes

`Grandes-marques-Alain-Afflelou

 

Parler de la marque Alain Afflelou, c’est d’abord mentionner l’histoire d’un homme. Mais surtout d’un entrepreneur, qui a su, au fil du temps, faire évoluer sa vision du secteur optique. Une vision qu’il avait grande dès le départ de son aventure. Car ce passionné de lunettes n’est pas du genre à s’arrêter en si bon chemin.

 

Après avoir fait de sa marque un pilier de l’optique française, il n’hésite pourtant pas à se remettre en question. Toujours pour avoir un temps d’avance. En bon entrepreneur, il a su se diriger vers d’autres sphères pour s’imposer comme un dirigeant touche-à-tout.

 

 

Alain Afflelou : des débuts discrets mais un horizon déjà bien défini

 

Né le 1er janvier 1948 à Mascara, en Algérie, Alain Afflelou part en France avec sa famille à la suite de l’indépendance du pays. Il s’installe près de Bordeaux, puis obtiendra son diplôme à l’institut et centre d’optométrie de Bures-sur- Yvette, dans l’Essonne.

 

Il revient alors dans la région bordelaise et ouvre, en 1972, à l’âge de 24 ans, son premier magasin d’optique, au Bouscat. Les années 70, c’est justement la décennie dans laquelle un modèle commercial venu des États-Unis en est encore à ses balbutiements.

 

magasin-optique

 

Ce modèle, c’est le système de « franchising« . En français, la franchise. Alain Afflelou ne perd pas de temps. Il décide de créer en 1978 un réseau de franchise qui porte son nom.

 

Sept ans plus tard, la barre des 100 magasins est franchie. En 1985, il lance les « montures à prix coûtant », une politique commerciale qui solutionne en grande partie les besoins des français. À cette époque, pour une grande partie d’entre eux, les paires de lunettes sont encore très chères.

 

Ouverture à l’international et passage à la vitesse supérieure

 

Fort de cette expérience enrichissante, Alain Afflelou décide d’ouvrir des franchises en Europe. C’est chose faite en 1998 avec un premier magasin en Belgique. À cette époque, l’homme d’affaires a d’ores-et-déjà diversifié ses activités. En effet, il s’investit grandement dans une autre de ses passions, le sport, notamment le football et le rugby.

 

Après avoir sponsorisé l’AS Monaco entre 1986 et 1988, il devient président des Girondins de Bordeaux de Zidane, Dugarry et Lizarazu.

 

Mais le moment le plus marquant de la marque, c’est certainement l’ovni Tchin-Tchin. Cette opération, qui consiste à offrir une deuxième paire de lunettes pour seulement un euro de plus, est accompagnée d’une campagne publicitaire rugissante et change considérablement le secteur de l’optique-lunetterie.

 

 

Le pari de rendre accessible des lunettes et des verres de qualité est réussi, et la marque s’impose alors comme l’une des plus innovantes du marché.

 

En 2005, on compte déjà 100 franchises en Espagne. En 2009, on célèbre l’ouverture du millième magasin dans le monde ! Et les innovations ne s’arrêtent pas là.

 

Car la marque Afflelou, ce n’est pas qu’une aventure commerciale et marketing. C’est aussi la création d’un verre incassable, 2AI, en 1994, ou encore un coffret destiné aux presbytes, Forty, en 1997.

 

En 2011, la marque se lance dans le marché des appareils auditifs, avec Afflelou Acousticien. À la fin des années 2010, elle fête ses 40 ans, et les 20 ans du programme Tchin-Tchin.

 

Aujourd’hui, la marque compte plus de 1400 magasins et le développement international continue, avec des ouvertures prévues au Koweït ou encore en Colombie.