Eyes-Road - Une autre vision de l'EDI > Tout le Blog > Métier d’Opticien > Lumière LED : Quels risques pour la Vision ?

Lumière LED : Quels risques pour la Vision ?

Lumière-LED-quels-risques

 

L’éclairage LED (par diodes électroluminescentes ou light-emitting-diodes) est une technologie très fortement utilisée. Elle comporte en effet de nombreux avantages : ampoules qui ne chauffent pas, économie d’énergie, durée de vie rallongée…bref, il serait aberrant de s’en passer. Mais qu’en est-il pour nos yeux ?

 

La technologie LED, c’est quoi ?

 

D’un point de vue technique, il n’existe pas de système d’éclairage plus performant que la lumière LED. Par conséquent, la technologie LED se trouve partout. Sur nos écrans donc, mais elle alimente aussi les phares de nos voitures, l’éclairage domestique…

 

Lumière-LED-quels-risques5

@Pixabay

 

Il convient d’ajouter aux avantages précités une technique de fabrication peu onéreuse, qui consiste à couvrir une diode bleue de phosphore jaune afin de convertir la lumière bleue en lumière blanche.

 

Cette lumière bleue, on la connaît. C’est elle qui alimente nos écrans car elle possède la particularité d’être celle qui produit le plus d’énergie. Vous pouvez retrouver sur cette page nos articles sur ce sujet.

 

C’est justement cette lumière bleue qui pose problème.

 

Lumière LED et optique : Quels peuvent être les risques ?

 

Plusieurs études ont été menées afin de déterminer les risques de la lumière LED pour nos yeux.

 

En 2016, des travaux scientifiques ont révélés que la lumière LED induisait un stress toxique dans la rétine, favorisant un vieillissement précoce de l’œil et l’apparition de la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge).

 

Lumière-LED-quels-risques2

@Pixabay

 

Une très forte exposition à la lumière LED a démontré une destruction des cellules rétiniennes.

 

Les jeunes générations, qui seront exposées à ce type de luminosité toute leur vie durant, devraient être fortement touchées, et donc voir augmenter de façon exponentielle le risque de DMLA.

 

Plus récemment, en mai 2019, l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) a rendu public un rapport intitulé Effets sur la santé humaine et l’environnement des systèmes utilisant des diodes électroluminescentes dans lequel il est précisé que la lumière LED peut également être responsable de sècheresse oculaire et d’inconfort visuel.

 

Lumière-LED-quels-risques3

@Pixabay

 

C’est surtout le rythme circadien, qui est le rythme veille-sommeil de 24h (ce qui détermine notre temps journée-nuit) qui peut-être fortement perturbé en cas de forte dose de lumière LED.

 

La phototoxicité est élevée en cas de fort usage d’écrans, particulièrement à cause de la lumière bleue. Une myopie peut également apparaître dans le cas d’une exposition trop fréquente.

 

Que faire pour se protéger ?

 

Puisque la lumière LED est devenue en quelques années la source prédominante de notre environnement, il apparaît nécessaire de se prémunir de ses effets néfastes.

 

Lumière-LED-quels-risques4

@Pixabay

 

L’ANSES et ses experts ont formulé quelques recommandations :

 

  • Dormir dans une chambre plongée dans l’obscurité (y compris sans lumière de veille des appareils électriques) et ne pas utiliser d’appareils électroniques avant d’aller dormir.

 

  • Privilégiez autant que faire se peut la lumière naturelle en journée.

 

  • Limitez l’exposition au LED « froid » (plus de 4000 kelvins) qui produit plus de lumière bleue que le LED « chaud » (environ 3000 kelvins). Privilégiez ce dernier pour l’intérieur. Vous pouvez trouver cette température sur l’emballage des ampoules.

 

  • Achetez exclusivement des appareils avec le marquage CE. Pour relire notre article sur le sujet, cliquez ici.

 

  • Placez l’ampoule LED de telle sorte que vous en soyez toujours éloigné d’au moins 20 cm. Plus près, vous pourriez endommager vos yeux en la fixant trop longtemps.

 

  • Enfin, Evitez au maximum l’exposition aux dispositifs LED de classe 2 (lampes torches, lampes frontales, guirlandes…)

 

S’il existe encore des données difficiles à déterminer concernant le risque lié à la lumière LED, quelques principes simples permettront de limiter une exposition qui, à trop forte dose, peut s’avérer très nocive. N’hésitez pas à en faire part à vos clients !