Eyes-Road - Une autre vision de l'EDI > Tout le Blog > Marketing de l’Optique > Marché de l’Optique : se dirige-t-on de plus en plus vers l’optique de luxe ?

Marché de l’Optique : se dirige-t-on de plus en plus vers l’optique de luxe ?

Optique-et-luxe

 

Face aux problématiques générales de pouvoir d’achat, les sociétés de luxe ont petit à petit fait place à des marques proposant des modèles milieux de gamme sur les rayons des opticiens. Mais les marchés sont en constante évolution, notamment depuis l’arrivée de la génération Y qui consomme autrement et prouve que les marques de luxe n’ont rien perdu de leur superbe. Alors, quid de l’optique de luxe et de son avenir ?

 

Optique-et-luxe5

 

L’optique de luxe : reprendre la main sur l’eyewear

 

Avec l’avènement des réseaux sociaux et l’apparition des influenceurs, tous les marchés se sont profondément remodelés.

 

Le marché de l’optique n’échappe pas à la règle et les marques de luxe ont largement pris ce virage pour développer leurs stratégies.

 

Bien entendu, les énormes moyens financiers dont disposent ces marques leur permettent d’accroître leur présence marketing.

 

Le tandem optique et luxe a toujours été une histoire d’amour. Mais sa stratégie consistait principalement à tisser des liens pour convenir à des accords de licence avec d’autres entreprises qui fabriquaient et distribuaient leurs montures, optiques ou solaires.

 

Ce modèle est désormais remis en cause.

 

Les marques de luxe ont pour beaucoup décidé de reprendre la main sur une filière qui risquait de leur échapper, dans le but d’accélérer le rythme de la production mais aussi de pouvoir sélectionner les canaux de distribution.

 

Optique-et-luxe2

 

Reprendre la main est aussi un moyen de gérer plus facilement ses délais !

 

C’est le cas du groupe LVMH, qui souhaite rester calé sur la mode autant que possible.

 

De nouveaux moyens de distribution qui modifient la donne

 

Bien entendu, l’explosion de la vente en ligne permet aux grandes marques de s’affranchir des intermédiaires.

 

Le groupe Kering (Gucci, Saint Laurent…) a ainsi décidé d’internaliser le contrôle de son entité « Kering Eyewear »

 

Optique-et-luxe3

 

De plus, à une époque où l’on fait désormais attention au moindre détail, à l’unicité et où la prise de conscience écologique est générale, le sur-mesure et la création bouleversent également profondément le marché.

 

Le luxe et la création ne sont donc jamais très éloigné, comme le prouve l’émergence de marques telle Lucas de Staël.

 

Optique-et-luxe4

 

Enfin, autre point important à prendre en compte, l’optique reste pour le consommateur, un « luxe accessible » si on le compare au secteur de la bijouterie ou du textile..

Un élément à ne pas négliger et qui compte définitivement dans ce secteur !