Eyes-Road - Une autre vision de l'EDI > Tout le Blog > Métier d’Opticien > Lentilles de contact souples ou rigides : comment conseiller vos clients ?

Lentilles de contact souples ou rigides : comment conseiller vos clients ?

lentilles-souples-ou-rigides-comment-conseiller-vos-clients

 

Se décider à porter des lentilles de contact est toujours un choix compliqué. Nous avions tenté, il y a quelques temps, de répondre aux objections qui pouvaient être formulées les concernant. Dans le but de conseiller au mieux vos clients, nous allons évoquer la différence entre lentilles de contact souples et rigides.

 

lentilles-souples-ou-rigides-comment-conseiller-vos-clients1

 

Lentilles de contact souples ou rigides ? Une histoire d’oxygénation !

 

Les lentilles souples sont fabriquées, en général, avec du silicone. Elles sont, de loin, le type de lentilles le plus porté. Grâce à leur texture souple, elles possèdent l’avantage d’être plus faciles à adopter, à poser et à supporter.

 

Elles peuvent être quotidiennes, à renouvellement fréquent (mensuelles) ou traditionnelles (annuelles)

 

Pour pouvoir les porter, l’ophtalmologiste procède à un test afin de vérifier la quantité de larmes produite.

 

Si ce test n’est pas concluant, le port de lentilles souples ne peut pas être prescrit.

 

lentilles-souples-ou-rigides-comment-conseiller-vos-clients4

@Pixabay

 

Les lentilles de contact rigides, aussi appelées lentilles perméables au gaz ou lentilles flexibles, possèdent un diamètre d’environ 8 mm et une épaisseur de quelques dixièmes de millimètre.

 

Elles sont bien moins utilisées, sont moins fragiles que les lentilles souples et favorisent davantage l’oxygénation des yeux que les lentilles souples. C’est là la principale différence entre les deux modèles et ce qui va permettre d’influer sur le choix final.

 

Le temps d’adaptation de ces lentilles est, en conséquence, beaucoup plus long que pour les souples. Il faut compter plusieurs semaines, voire plusieurs mois, pour être complètement à l’aise avec, ce qui peut, il est vrai, s’avérer parfois agaçant.

 

Alors, comment choisir ?

 

Le port des lentilles rigides est très différent de celui des souples. Comme l’oxygénation de l’œil y est favorisée, on peut les porter très longtemps (jusqu’à 2 ans), et même parfois, selon les modèles, de jour comme de nuit ! Cela doit, cependant, être validé en amont par un ophtalmologiste.

 

Mais c’est surtout en terme de besoins que l’ophtalmologiste proposera ou non, le port de lentilles rigides.

 

lentilles-souples-ou-rigides-comment-conseiller-vos-clients3

@Pixabay

 

En effet, si le patient est atteint d’un fort astigmatisme ou de sécheresse oculaire, elles pourront être recommandées.

 

De la même façon, le mode de vie (travail dans un environnement sec ou avec ventilation) aura un rôle à jouer dans ce choix. Comme les lentilles souples sèchent plus rapidement les yeux que les lentilles rigides, ces dernières permettent aux larmes de circuler plus facilement.

 

On recense deux types de lentilles rigides, selon le matériau utilisé dans leur conception :

 

  • les lentilles en PMMA (Perspex/Plexiglas)
  • les lentilles en RGP (Rigid Gas Permeable)

 

Les lentilles appelées RGP sont la génération la plus moderne des lentilles rigides. Grâce à leur perméabilité élevée à l’oxygène, elles correspondent aux besoins des porteurs de lentilles ayant souvent les yeux secs.

 

lentilles-souples-ou-rigides-comment-conseiller-vos-clients2

@Pixabay

 

Il convient donc, afin de conseiller au mieux un client souhaitant s’informer sur les différents types de lentilles, de voir avec lui quels sont ses besoins, mais aussi ses antécédents, sa correction, son mode de vie, sa capacité de sécrétion de larmes

 

Dans tous les cas, on ne le répétera jamais assez : une hygiène irréprochable est nécessaire pour tout port de lentilles qu’elles soient souples, ou rigides. Heureusement, et c’est indispensable, l’opticien·ne chevronné·e est là pour le rappeler à ses client·es !