Vision et Nouvelles Technologies

Vision-et-nouvelles-technologies

 

En décembre dernier se tenait la 8ème édition des journées d’étude technologies et déficience visuelles. À cette occasion, un état des lieux complet de l’accessibilité numérique a été effectué. Plus globalement, quel lien peut être fait entre les nouvelles technologies numériques et notre vision ? Quelles sont les évolutions techniques qui nous vont bientôt nous permettre de mieux voir ? En gros, vers quel monde visuel nous dirigeons-nous ? On essaie d’y répondre dans ce nouveau dossier.

 

Les nouvelles technologies au service de la vision : une percée significative pour la santé

 

Comme dans tout secteur d’activité, le progrès technologique et numérique est manifeste. Il permet de nous faire basculer dans le monde du possible, de soulager de certaines tâches ingrates, en quelques mots de nous changer la vie, voire de l’améliorer. Dans le secteur de la santé, et plus particulièrement dans le monde de l’optique, il continue d’être bénéfique.

 

Bien entendu, le nerf de la guerre reste de réussir à contenir l’expansion des troubles visuels et l’objectif ultime, le graal du monde optique en quelque sorte, consisterait à pouvoir enfin rendre la vue aux personnes aveugles et malvoyantes.

 

Vision-et-nouvelles-technologies3

@eSight

 

Sur ce dernier point, la technologie a permis de produire des résultats très enthousiasmants. Parfois mentionnées sur notre blog, les lunettes à réalité augmentée ont désormais la capacité de changer la vie de personnes avec de gros problèmes de vision.

 

PANDA, eSight, Hololens, Nu Eyes, autant de noms avec lesquels il faudra compter dans les années à venir. La technologie conçue par ces entreprises emprunte avec emballement et impatience la bonne direction pour rêver un jour à l’impossible.

 

Ce type de lunettes, dites « intelligentes » permettent déjà d’améliorer la vision de gens souffrant de plusieurs pathologies, comme la dystrophie, la rétinopathie diabétique, la DMLA ou la rétinite pigmentaire.

 

Nul doute que dans les prochaines années, d’autres avancées significatives nous permettront d’envisager un avenir plus simple pour les malvoyants.

 

L’application mobile, accessible à tous

 

 

Vision-et-nouvelles-technologies4

Le smartphone – un outil quasi indispensable pour tous, et même pour les non-voyants @Pixabay

 

Sur cette base, quelques applications destinées aux malvoyants, toujours dans le but de faciliter la navigation et l’autonomie de personnes malvoyantes, sont nées.

 

Les premières d’entre elles ont permis de déchiffrer les textes affichés un peu partout autour de nous. Un outil bien pratique pour lire son menu ou les panneaux de direction.

 

D’autres se sont focalisées sur l’entraide et la solidarité pour garantir une orientation sans faille. Un système de « location des yeux » qui a obtenu un grand succès, sans toutefois que tout repose sur la machine.

 

Vision-et-nouvelles-technologies-seeing-AI

@SeeingAI

 

Enfin, les plus récentes et avancées techniquement utilise l’intelligence artificielle pour aller plus loin. Elles peuvent parfois reconnaître les traits du visage des amis, ou observer l’environnement grâce à des réseaux neuronaux afin de pouvoir le décrire au mieux.

 

Des dispositifs visuels avec d’autres objectifs !

 

Le corps humain étant un ensemble parfaitement organisé, les dispositifs optiques, qui existent certes pour améliorer notre vue, ont parfois un autre objectif.

 

Ainsi, les lentilles connectées pourraient un jour aider les personnes souffrant de diabète. Si un projet d’envergure a déjà été mis aux oubliettes, certains prototypes travaillent encore sur la manière de mesurer le taux de glycémie du patient grâce à des capteurs et micropuces.

 

Les données sont ensuite directement transmises sur smartphone pour une information complète et immédiate.

 

Dans tous les cas, les lentilles s’avèrent être un dispositif particulièrement intéressant pour leur capacité à être invisibles.

 

Dans le domaine du sport, on est bien souvent féru de nouvelles technologies ! Tout grand sportif est à l’affut de ses performances et du suivi de son entraînement.

 

À cet effet, les lunettes de sport connectées permettent de fournir en temps réel plusieurs données essentielles, comme la fréquence cardiaque, l’allure, la vitesse…

 

Pour en savoir plus, découvrez Evad 1 de Julbo

 

La technologie, élément essentiel de détection

 

Mieux vaut prévenir que guérir. L’adage a fait ses preuves et nous n’allons pas le contredire. C’est parfois les nouvelles technologies s’attellent aussi à travailler sur des moyens de détection performants pour les troubles visuels.

 

Souvent sous forme de jeux, il est, par exemple, possible de travailler son œil paresseux, terme un peu simpliste pour parler d’amblyopie. Les jeux vidéos ont démontré une certaine utilité dans l’amélioration de l’acuité visuelle et la sensibilité des contrastes.

 

Une application, logiquement nommée Lazy Eye Blocks, se base sur l’immensément célèbre Tetris pour permettre de travailler, grâce à une répétition de mouvements oculaires, son œil paresseux.

 

 

En portant des lunettes colorées de façon à ce que chaque œil ne voit que la moitié des blocs, il est nécessaire, pour gagner, d’utiliser ses deux yeux de la même façon. Une idée ludique et plutôt facile à mettre en œuvre.

 

Les méthodes de coordinations main-œil permettent souvent de détecter, chez les plus jeunes enfants, d’éventuels traumatismes. C’est dans cette optique qu’une application a été créée et développée par des optométristes australiens.

 

L-R Eye Hand Coordination (pour Coordination Gauche-Droite Œil-Main) consiste à tracer avec un stylet des formes multicolores. Les temps requis et effectués ou encore les erreurs de tracés sont pris en compte pour établir un premier diagnostic.

 

Vision-et-nouvelles-technologies5

Une excellente coordination main-œil ! @Pixabay

 

Dans un monde toujours plus numérique, c’est bien la réalité virtuelle et l’intelligence artificielle qui prennent les devants lorsqu’on parle de vision. Les nouvelles technologies nous amènent plus de facilité et nous rassurent sur un avenir incertain. Mais on note que parfois, nos dispositifs visuels peuvent aider à améliorer la vue et l’information d’autres pathologies, ou que les idées les plus simples peuvent également s’avérer déterminantes.

 

Ce qui est certain, c’est que les nombreuses avancées technologiques, qu’elles soient des réussites commerciales ou non, vont toutes permettre de nous faire évoluer en tant que consommateurs et patients, et, sans jamais rien garantir, corrigeront petit à petit, par tâtonnement, les troubles de notre vision.